Arnaque à l’assurance

Bien sur les dashcams servent à obtenir une preuve de notre bonne foi en cas d’accident et de litige. Mais pas seulement.
Voici en vidéo deux exemples de l’origine des caméras pour voiture : les arnaques à l’assurance.


La combine est simple. Un piéton se jette sur une voiture à l’arrêt pour se faire passer pour une victime et toucher les sous de l’assurance (ou bien réclamer directement de l’argent à l’automobiliste innocent).
Pour avoir une preuve les conducteurs ont donc commencé à s’équiper de caméras embarquées. Et cela nous offre des vidéos très drôles avec, très souvent, un jeu d’acteur surprenant.