Innovv K1 pour moto

Innov K1 moto

Avec la K1, nous n’avons pas affaire à une action cam, mais à une véritable dashcam pour moto. Prévue pour rester constamment installée sur le deux roues, elle saura se faire oublier et ses deux caméras permettent de filmer la route aussi bien devant que derrière.

Présentation de la caméra

Il est vrai que dans le monde de la moto nous avons pour habitude de filmer les routes avec des actioncams (GoPro ou encore Contour pour citer les plus connus).
Avec la K1 nous sortons de ce registre. Innovv nous propose une véritable dashcam pour moto. Directement dérivée du modèle pour voiture, le système est prévu pour rester sur le deux roues et se faire oublier. Nous ne filmerons donc que la route. Si vous souhaitez profiter de la caméra pour les vacances au ski ou à la plage il faudra trouver une autre solution.

Dans la boîte nous retrouvons :
– Deux petites caméras étanches (2,9 x 3,7 x 2,9 cm). Une pour filmer à l’avant et une autre pour l’arrière. Ceci est un très gros plus. Nous ne rappellerons jamais assez que sur la route le danger peut venir de devant comme de derrière.
– Un module DVR avec écran LCD de 2,7 pouces, qui sert d’unité central et permet de visualiser les vidéos et d’effectuer tous les réglages.
– Une petite sacoche de protection pour le module DVR.
– Un convertisseur 12V pour alimenter le système.
– Un module GPS.
– Un bouton de contrôle, que l’on peut installer au poste de pilotage pour déclencher, protéger et arrêter les vidéos.
– De nombreuses vis et autocollants pour installer tous les éléments.
– Un mode d’emploi très sommaire et en anglais. Mais il est possible de trouver plus d’informations sur le site du constructeur : http://www.innovv.com/#!the-k1/cm4l

Contenu de la boite

Installation du système

L’installation s’avère fastidieuse, c’est vrai. Mais c’est le prix à payer pour avoir un montage propre, bien dissimulé et un système qui se fait oublier.
Il faut tout d’abord installer le module DVR qui est l’unité principale. Celui-ci vient se loger sous la selle (ou dans le coffre selon votre véhicule). En effet n’étant pas étanche il doit être bien protégé et à l’abris. On pourra l’installer dans sa sacoche afin d’augmenter la protection.
Pour alimenter tout le système il faut brancher le DVR à la moto à l’aide du convertisseur 12V. Si le montage est bien fait, l’appareil ainsi que l’enregistrement se déclenche automatiquement lorsque l’on démarre la moto, et se coupe une fois le moteur éteint.
Tout les autres éléments viendront se brancher sur le DVR. A commencer par les deux caméras. Celle pour l’avant possède un câble de 2m de long et celle pour l’arrière 1m de long. Les caméras étant identiques elles peuvent cependant être interverties si besoin.

Pour l’installation des caméras c’est libre. Selon la moto elles pourront se fixer à de nombreux endroits. Étant étanches il n’y a aucune restriction pour l’emplacement. Elles peuvent être installées avec le câble en haut ou en bas. Il suffira d’inverser l’image dans les réglages. Impossible cependant de les installer avec le câble sur le côté, les réglages ne permettent pas d’ajuster l’image en conséquence.
La solution la plus fiable est de les visser à l’aide des vis et équerres fournies. Rétroviseur, clignotant, cale pied, support de plaque… La seule limite sera votre imagination.
Et si vraiment vous ne trouvez aucune solution, les autocollants 3M fournis feront l’affaire. Attention cependant avec ceux-ci car les caméras ne sont pas pivotantes. Il faut donc trouver le bon angle à l’installation.
Il ne manquerait qu’une fixation au guidon pour être complet.

cK1 moto camera avant

Nous installons ensuite le module GPS. Comme lui non plus n’est pas étanche, il doit être protégé (tout en étant suffisamment exposé pour capter les signaux GPS).

Et finalement le bouton de contrôle est installé au poste de pilotage. Celui-ci se fixe très facilement par adhésif. Il permet de déclencher ou d’arrêter la vidéo et de protéger une séquence.
Une simple pression déclenche ou stop l’enregistrement. Une pression de 3 secondes force la protection de la vidéo pour qu’elle ne puisse pas être effacée.
De plus une lumière rouge indique si les caméras sont en train d’enregistrer. Pratique pour être sûr que tout fonctionne bien. Mais malheureusement cette lumière est invisible de jour. Il faut faire de l’ombre avec la main pour s’assurer que le système est en marche.

Bouton de contrôle

Il faut bien sûr prendre soin, tout au long de l’installation, de faire passer les câbles derrière les carénages et de bien les fixer à l’aide de colliers de serrage, afin de rendre le montage propre et discret.
Une fois tout cela en place seule les deux caméras sont visibles, mais impossibles à voler. Avec l’unité principale sous la selle et les câbles dissimulés et inaccessibles il faudrait tout arracher pour s’emparer des caméras.

Un manque de place ?

Attention cependant à bien vérifier la place disponible sur votre engin pour le module DVR et le GPS.
Sur notre RSV4 par exemple, aucune place sous la selle pour installer le système.

installation RSV4

Nous sommes donc obligé d’installer le DVR près du poste de conduite mais cela implique trop de problèmes :
Tout d’abord impossible de rouler sous la pluie puisque le DVR n’est pas étanche. Il est à vrai dire assez inconcevable de trouver les termes « non étanche » et « moto » sur un appareil électronique.
Deuxième problème, impossible de laisser le DVR sur la moto lorsque celle-ci est garée.
En effet il est alors facile de débrancher les accessoires et de voler l’unité principale. Bien sûr la personne ne pourra rien faire du DVR seul, mais les voleurs ne sont pas les personnes les plus intelligentes.

Alors bien sûr ce problème ne concerne que la Aprilia RSV4 qui est une moto très exclusive et peu courante. Nul doute que sur un roadster, trail ou scooter il y aura de la place sous la selle mais il vaut mieux vérifier avant achat tout de même.
Les dimensions du DVR son 7,8 x 8,7 x 2,3 cm et le module GPS 6,4 x 3,3 cm. A vos mesures.

Les fonctionnalités d’une dashcam

Nous avons bien sûr toutes les fonctionnalités d’une véritable dashcam, comme nous pouvons les retrouver sur les modèles voiture.
Tout d’abord, et comme dit plus haut, si le montage est bien fait,  la vidéo se déclenche et s’arrête avec le moteur. Pas besoin d’y penser à chaque trajet.
L’enregistrement se fait en boucle. Une fois la carte mémoire pleine, les nouvelles vidéos viennent écraser les plus anciennes.
Ces 2 fonctionnalités rendent le système complètement autonome.

La carte mémoire n’étant pas fournie, il faudra s’équiper d’une micro SD, de préférence classe 10 ultra speed pour assurer le bon fonctionnement.
L’appareil accepte les cartes jusqu’à 64 Go, ce qui offre environ 5h30 de vidéo.

Les vidéos, au format MP4, sont découpées en petits fichiers de 1 minute, 2 minutes ou 5 minutes  (à choisir dans les paramètres).
Bien sûr un fichier peut être protégé afin qu’il ne soit pas effacé. Cela peut se faire manuellement via le bouton installé au poste de commande. Ou bien automatiquement grâce au détecteur de choc (dont la sensibilité peut être réglée dans les paramètres).

Un autre point fort de cette K1 est le module GPS. Celui-ci permet d’enregistrer les coordonnés ainsi que la vitesse du véhicule. On pourra alors retracer le trajet sur une carte Google ou Bing.
Attention cependant, la vitesse est par défaut affichée en mph, sans possibilité de changer. Il faudra demander la mise à jour du firmware au constructeur ou à votre revendeur. Il s’agit simplement d’un fichier à placer sur la carte mémoire. La vitesse sera alors bien en kmh. La mise à jour du firmware modifie également la durée des fichiers vidéos. Nous avons maintenant le choix entre 2 minutes, 5 minutes ou 10 minutes.
Bien sûr le GPS peut être désactivé et on peut également choisir de ne pas enregistrer la vitesse.
Il y a également la possibilité de masquer la vitesse au dessus d’un certain seuil paramétrable. Par exemple la vitesse est affichée jusqu’à 50kmh et disparaît de la vidéo lorsque l’on dépasse.
Alors certes en cas de problème il n’y aura pas de preuve enregistrée d’un excès de vitesse, mais bon la supercherie est un peu grossière.

Il n’y a pas de logiciel de visualisation fourni avec la K1. Mais n’importe quel lecteur acceptant le format MP4 permettra de lire les vidéos.
Pour profiter des fonctionnalités GPS et de la visualisation du trajet sur une carte, de nombreux logiciels sont disponibles sur Internet pour Windows et Mac comme Dashcam Viewer (payant ou limité à 5 vidéos par jour) ou Registrator Viewer qui lui est gratuit.

Dashcam

Comme pour les voitures il y a un mode parking avec détection de mouvement. Celui-ci puisera sur la batterie interne pour filmer jusqu’à 30 minutes. Attention donc si vous êtes stationné dans un endroit avec beaucoup de passage.

Nous retrouvons d’autres fonctionnalités tirées du modèle voiture comme le franchissement de ligne blanche (LDWS pour Lane Departure Warning System) ou l’avertisseur de distance de sécurité (FCWS pour Forward Collision Warning System).
Bien que cela puisse être utile en voiture, nous aurons vite fait de désactiver tout cela, inutilisable en moto.
En effet ces aides à la conduite se manifestent par une alerte visuelle sur l’écran LCD du DVR, qui est installé sous la selle et donc invisible ainsi que par une alerte sonore qui, entre le casque et le bruit de la moto est inaudible.
Ce sont deux fonctionnalités clairement destinées aux voitures, qui pour des raisons évidentes de simplicité et de coûts de fabrication ont été conservées sur le modèle moto.

Vidéo

La K1 filme en 1080p à 30 images par seconde. Les deux caméras, avant et arrière, sont identiques et peuvent donc êtres interverties sans problème.
La qualité de la vidéo est bonne de jour comme de nuit, bien que les plaques d’immatriculation ne soient visible que d’assez près. Bien sûr nous ne sommes pas au niveau d’une bonne action cam mais, nous le répétons encore, la comparaison n’a pas lieu d’être, il s’agit de deux produits complètement différents qui n’ont ni le même objectif, ni le même budget.
Nous ne ferons donc pas de vidéos de qualité professionnelle avec mais nous somme dans la bonne moyenne pour une dashcam. La qualité HD et le grand angle de vue de 140° sera parfait pour les trajets du quotidien et permettra d’avoir une preuve vidéo si besoin.

vidéo de nuit

Et bien sûr le système permettra de capturer de belles images lors de ballades motos ou même lors de cessions sur circuit. Et la caméra arrière est un vrai plus pour filmer les collègues ou les duels sur piste.

Le système possède un micro pour enregistrer les sons sur la route. La qualité de ce micro n’est pas extraordinaire. Cela n’a a vrai dire aucune importance dans son rôle de dashcam, mais si vous êtes amoureux du son de votre Akra, le micro ne lui rendra pas vraiment hommage.

Verdict

La Innovv k1 est une véritable dashcam prévue pour être installée et ne plus bouger de la moto. La 2eme caméra pour l’arrière est un véritable plus et le module GPS vient compléter le système.
Si vous comptez acheter une caméra pour votre moto il restera à déterminer l’usage que vous souhaitez en faire.
Si vous voulez pouvoir bouger la caméra sur une autre moto, ou bien l’utiliser dans un autre contexte (ski, piscine), ou si vous souhaitez la meilleure qualité possible quitte à y mettre le prix, alors le mieux sera plutôt de partir sur une action cam (GoPro, Contour ou autre).
Si en revanche vous souhaitez un système fixe qui se fait oublier dans les trajets de tous les jours et qui apportera une preuve vidéo en cas d’incident alors la K1 sera parfaite. Et bien sûr elle donnera de belles images lors des sorties moto ou journées piste.
Pensez tout de même à vérifier la place disponible sous la selle pour le module principal et le GPS. Si il n’y aura pas de problèmes sur les scooters et la majorité des motos, il se peut que sur certaines sportives ce soit un peu juste.

Caractéristiques techniques

– Vidéo avant et arrière Full HD 1080p à 30 images par seconde
– Angle 140°
– Écran LCD 2,7 pouces
– Module GPS
– Mode parking
– Détecteur de choc
– Alerte de franchissement de ligne blanche et de distance de sécurité
– Microphone et haut-parleur intégrés

>> Acheter la Innov K1 pour moto <<